Cycles éruptifs géochimiques et géochronologiques du volcan de Taravao (Archipel de la Société) : modèle du hot spot tahitien et de l'alignement de la Société (Polynésie française)

par Christophe Léotot

Thèse de doctorat en Terre, Océan, Espace

Sous la direction de Robert Brousse.

Soutenue en 1988

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté des Sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .


  • Résumé

    Les plateaux de Taravao, entre les volcans de Tahiti-Nui et Taiarapu (la Presqu'île), sont un édifice volcanique autonome, baptisé volcan de Taravao. Deux grandes phases d'édification, respectivement antérieure et postérieure à l'effondrement d'une caldeira, sont constituées de cycles éruptifs successifs. Ces épisodes, d'une durée moyenne de 10 000 ans, comprennent la réalimentation d'une chambre magmatique superficielle à partir d'un réservoir plus profond, une différenciation magmatique peu prononcée, et l'émission rapide des laves (quelques années). Les magmas primaires des différents cycles des deux grands stades d'édification, ont une source magmatique commune. L'évolution temporelle des laves permet d'apprécier la signature chimique de l'effondrement caldeirien et les différents transferts gazeux lors de la différenciation des cycles. Le modèle du hot spot tahitien est reconsidéré. La zone active est définie en une bande de 180 km de large de direction N160, qui est celle des anciennes discontinuités d'ouverture de la ride Farallon du Pacifique. Sous le poids des laves, les îles, formées en 1,80 Ma, s'enfoncent dans la lithosphère. Il apparaît que le fonctionnement du hot spot tahitien est discontinu, présentant deux crises d'activités, respectivement à 4 et 2 Ma. Une diminution d'activité dans le dernier Ma, joint à une variation du chimisme des laves, pourrait être l'indice d'une prochaine cessation d'activité.

  • Titre traduit

    Geochemical and geochronological erupted stages of Taravao volcano, Society Archipelago : tahitian hot spot and society aligment model, french Polynesia


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (377 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 367-377

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université du Maine. Service commun de documentation. Section Sciences.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MAG.4°3058
  • Bibliothèque : Université de la Polynésie française. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 1988 LEO
  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(1988)348
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-035194
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.