Évaluation d'unités de décision pour la reconnaissance de la parole continue

par Martine Adda-Decker

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Joseph Mariani.

Soutenue en 1988

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté des Sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .


  • Résumé

    Présentation de la place de l'unité de décision dans un système de reconnaissance orienté vers une approche globale. Les problèmes posés par la variabilité du signal de parole lors de la création du dictionnaire d'unité de décision sont étudiés. Développement de la reconnaissance par diphonie, pour laquelle un algorithme par mots enchainés a été adopté. La reconnaissance par unités phonétiques utilise une approche centiseconde, évaluée sur une segmentation manuelle et une segmentation automatique à partir d'une courbe de loudness. Une évaluation précise des différentes approches a été faite au niveau décodage acoustico-phonetique. Un lexique a été introduit pour tenir compte des contraintes lexicales de l'approche mixte (diphone et unité phonétique)

  • Titre traduit

    Evaluation of several decision units for continuous speech recognition


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (209 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 169-185

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(1988)342
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-035188
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.