Étude de l'influence du système racinaire du bananier (sous-groupe Cavendish, cv. Poyo) et des facteurs de l'environnement sur les dynamiques de population de nématodes phytoparasites

par Patrick Quénéhervé

Thèse de doctorat en Sciences de la vie

Sous la direction de Alain Coléno.

Soutenue en 1988

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté des Sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .


  • Résumé

    En vue de l'étude des dynamiques de population des nématodes inféodés au bananier (sous-groupe Cavendish), le mode de croissance particulier du système racinaire a nécessité l'élaboration d'une technique d'échantillonnage adaptée. De plus, la multiplicité des types de sol des bananeraies en Côte d'Ivoire, a entrainé la mise en place d'expérimentations multilocales. L'étude faunistique a permis de dresser la liste de 21 espèces, parmi lesquelles quatre sont prédominantes : Radopholus similis. Helicotylencbus multicinctus. Hoplolaimus pararobustus et Céphalenchus emarginatus. L'analyse statistique multivariée de leur répartition en relation avec certaines variables du sol a mis en évidence des tendances très différentes; ces variables ne semblent pas avoir d'effet sur les populations de R. Similis tandis qu'elles ont une influence diverse sur les autres espèces. Sur sol organique, H. Multicinctus est prédominant tandis que sur sol minéral, R. Similis demeure le principal endoparasite. Les modalités du parasitisme des principales espèces, et le mode de propagation végétative du bananier, entrainent leur dissémination dans l'écorce du matériel de plantation. L'étude de la libération des nématodes par ce matériel en culture hydroponique a démontré que, après plantation,c'est cet inoculum apporté par le rhizome, seul ou surajouté à celui du sol, qui ré-infeste rapidement le système racinaire, via le sol, puisque toute racine émise est indemne de nématodes. Sur sol minéral, les fluctuations de population de R. Similis sont la résultante de plusieurs facteurs, tels la phénologie du renouvellement racinaire, la pluviosité et la compétition avec les autres espèces phytoparasites. Sur sol organique, en conditions édaphiques favorables pour H. Multicinctus, la pluviosité apparait comme l'unique facteur agissant sur les dynamiques de population de cette espèce. Par contre, la compétition avec les autres espèces semble être le facteur prédominant pour R. Similis. Ces résultats ont permis l'élaboration de nouvelles stratégies de lutte contre les nématodes du bananier, afin d'optimiser le contrôle de leurs populations.

  • Titre traduit

    Study of the influence of the banana (subgroup Cavendish, cv. Poyo) root system and environmental factors on the population dynamics of plant parasitic nematods


  • Résumé

    In order to study the population dynamics of plants-parasitic nematodes associated with bananas (sub-group Cavendish), a new sampling method has been used in relation with the specific growth of the root system. Then, owing to the diversity of soil types in banana-growing areas in the Ivory Coast, multi-local experiments were set up. Faunistic study has allowed to list 21 differents species, in which four are prevalent: Radopholus similis, Helicotylenchus multicinctus, Hoplolaimus pararobustus and Cephalenchus emarginatus. Multivariate analysis of their distribution in relation with some soil variables has shown important differences in nematode trends; R. Similis, contrary to the others species, seems not too affected by these variables. On organic soil H. Multicinctus is predominant, whereas R. Similis remains the main endoparasitic species on mineral soil. Host-parasite relationship with respect to the main nematode species, and the vegetative way of banana propagation, leads to their dissemination through the cortex of the planting material. Study of the emergence of the nematodes from this planting material in hydrophonic culture has shown that, after planting, it is the inoculum brought by the corm, alone or in combination with the one from the soil, which infests rapidly the root system, because each root is produced free of nematodes. On mineral soil, population dynamic of R. Similis results from several factors such as, the phenology of the renovation of the roots, the rainfall and the competition with the others species. On organic soil, in favourable conditions of soil type for H. Multicinctus, rainfall appears as the only factor involved in the population dynamics, contrary to R. Similis for which competition with the other nematodes seems to be the prevalent factor. These results have allowed us to determine new strategies of nematode control in order to optimize the pest management.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (165 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 163-165

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(1988)225
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-035073
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.