Logique majoritaire trivalente et réseaux neuronaux : application à l'analyse de fiabilité

par Christine Parey

Thèse de doctorat en Physique. Électronique

Sous la direction de Alain Bonnemay.

Soutenue en 1988

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté des Sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .


  • Résumé

    La présence de redondances matérielles dans les installations industrielles pose des problèmes de performances pour les systèmes experts en analyse de fiabilité et diagnostic rapide. Un fonctionnement parallèle du moteur d'inférences apparait comme une bonne solution, c'est pourquoi l'application des réseaux neuronaux à cette classe de problèmes est proposée. En effet, le fonctionnement d'un réseau neuronal de type Hopfield s'assimile à celui d'un moteur d'inférences évaluant en parallèle des expressions de la forme "Au moins P parmi Q énoncés sont vrais", lesquelles représentent typiquement les redondances. La logique trivalente est bien adaptée aux systèmes experts cités ci-dessus, aussi en a-t-il été développé une extension appropriée aux réseaux neuronaux : la logique majoritaire trivalente. Le domaine d'application choisi permet de générer des configurations du réseau neuronal à partir d'un texte de règles de production dont la syntaxe est associée à la logique majoritaire. La transformation d'un tel texte en réseau neuronal nécessite un prétraitement logique pour réécrire les premiers membres de chaque règle sous la forme P parmi Q énoncés sont vrais", ainsi chacun d'eux correspond à l'entrée d'un neurone, la sortie représentant la conclusion de la règle associée. La phase d'apprentissage, caractéristique des réseaux neuronaux, est ici effectuée à la suite du prétraitement logique et est extrêmement rapide. Dans le cadre de notre application, le réseau neuronal, configuré selon le texte source, ne pose pas le problème classique d'erreurs sur les conclusions.

  • Titre traduit

    Three valued threshold and neural networks: application to reliability analysis


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (126 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 119-122

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(1988)201
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-035051
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.