Clonage et étude du gène RPC53 codant pour la sous-unité "C53" de l'ARN-polymérase C de la levure Saccharomyces cerevisiae

par Jean-Yves Micouin

Thèse de doctorat en Sciences biologiques

Sous la direction de Jean-Marie Buhler.

Soutenue en 1988

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté des Sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .


  • Résumé

    Chez les eucaryotes, les ARN-polymérases, responsables de la transcription des gènes, sont composées d'un grand nombre de sous-unités : l'ARN polymérase C de la levure est bien étudiée suivant l'approche consistant à analyser la fonction de ses sous-unités par le clonage et l'étude de leur gène de structure. Le gène RPC53 a été cloné par détection immunologique et identifié selon des critères indépendants; ce gène, unique dans le génome, est contenu dans le chromosome IV et n'est lié à aucun autre gène d'ARN-polymérase. L'analyse de sa séquence montre que la sous-unité C53 n'est homologue à aucune autre sous-unité d'ARN-polymérase, que le gène est assez faiblement transcrit et semble co-régulé avec d'autres gènes de l'ARN-polymérase C; la protéine correspondante, d'une taille de 47. 000 d, est très basique, essentiellement structurée en α-hélice : elle contient un motif-consensus impliqué dans l'exportation vers le noyau cellulaire. L'inactivation du gène par disruption confère aux cellules un phénotype létal récessif et montre que la sous-unité C53 comporte une fonction essentielle pour la cellule. Des études de complémentation de cette inactivation ont révélé un allèle du gène RPC53 dont la séquence diffère notablement du premier mais qui est fonctionnel : ces différences de séquence témoignent d'un polymorphisme prononcé du gène RPC53, surtout dans une courte région qui pourrait correspondre à une partie de la protéine séparant deux domaines fonctionnels distincts. L'étude fonctionnelle de la sous-unité C53, abordée par l'utilisation d'anticorps immune-purifiés sur une protéine de fusion, et plus globalement, par la mutagénèse in vitro du gène RPC53 et 1'analyse des mutants sélectionnés, indique que cette sous-unité est impliquée dans la transcription des ARN de transfert et pourrait intervenir dans la sélection des promoteurs utilisés par l'ARN-polymérase C.

  • Titre traduit

    Study of the gene encoding the C53 sub-unit of the yeast's RNA-polymerase


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (171 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.155-170

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(1988)149
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-034999
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.