Contrôle purinergique de la contraction cardiaque chez le rat : isoenzyme mitochondriale de la créatine kinase dans le coeur de grenouille

par Abdelkhaleq Legssyer

Thèse de doctorat en Sciences biologiques

Sous la direction de Guy Vassort.

Soutenue en 1988

à Paris 11 .


  • Résumé

    Les effets de l'ATP sur la contraction isométrique et le métabolisme des phosphoinositides sont étudiés sur le cœur de rat. 1) l'ATP produit un effet inotrope positif sur le ventricule et stimule la dégradation des phosphoinositides. L'APCPP qui est un analogue peu métabolisable de l'ATP, reproduit les mêmes effets. Le 8-phenyltheophylline (8-PT) n'altère pas ces effets. 2) L'ATP a un effet inotrope négatif sur l'oreillette. Cet effet est inhibé par le 8-PT, et réduit par le réactif bleu₂ (RB₂). La toxine de Bordetella pertussis (PTX) fait apparaître un effet inotrope positif de l'AFP sur l’oreillette 3) L'ATP antagonise l'effet de l’isoprénaline sur la contraction de l'oreillette. Cet effet est bloqué par le 8-PT, le RB₂ et la PTX. Ces résultats suggèrent l'existence de récepteurs PTx-purinergiques dans le ventricule et l'oreillette. Ces récepteurs stimulent la dégradation des phosphoinositides. Le mécanisme de ces récepteurs passe par une protéine G insensible à la PTX. Les effets inotropes négatifs et antiadrénergiques de l'ATP sur l'oreillette sont liés aux récepteurs P (et P₂ v)-purinergiques et font intervenir une protéine G sensible à la PTX. II-La créatine kinase mitochondriale est recherchée dans le cœur de grenouille. Les techniques d'électrophorèse et d'électrofocalisation ont permis retrouver les trois formes décrites chez la grenouille et de montrer l'existence d’une forme mitochondriale dont l'activité est couplée à la translocase.

  • Titre traduit

    Purinergic control of rat heart contraction. Mitochondrial isoenzyme of creatine kinase in frog heart


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (153 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 123-150

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(1988)126
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-034977
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.