Variation de la composition isotopique de l'oxygène et du carbone des foraminifères : traceur de la circulation océanique pendant le dernier maximum glaciaire et lors de la dernière déglaciation

par Nejib Kallel

Thèse de doctorat en Terre, Océan, Espace

Sous la direction de Laurent Labeyrie.

Soutenue en 1988

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté des Sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .


  • Résumé

    Les compositions isotopiques de l'oxygène et du carbone des foraminifères benthiques provenant de sédiments prélevés dans l'océan ont été utilisées pour reconstituer le mode de circulation océanique intermédiaire et profonde lors du dernier maximum glaciaire (≈18. 000 ans BP) dans l'océan Indien et l'océan Pacifique. Cette étude a permis de montrer que, lors du dernier maximum glaciaire, la circulation océanique était complètement différente de celle d'aujourd'hui. Un front hydrologique sépare les eaux intermédiaires de l'océan Indien et de l'océan Pacifique Equatorial des eaux profondes sous-jacentes. Alors que les eaux intermédiaires bien ventilées étaient sensiblement aux mêmes températures qu'aujourd'hui, l'eau profonde était plus froide qu'aujourd'hui de quelques degrés. Dans l'océan Pacifique, l'eau profonde était plus ventilée que celle de l'océan Indien Sud, indiquant soit la présence d'une source d'eau profonde relativement riche en oxygène dans le Sud de l'océan Pacifique, soit l’intensification de la formation de l'Eau Intermédiaire Nord Pacifique. Pendant la déglaciation, le passage du mode de circulation glaciaire à celui de l'Holocène s'amorce vers 12. 500 ans BP avec la diminution de l'influence de l'Eau Intermédiaire Nord Pacifique. La reprise de la formation active de l'Eau Profonde Nord Atlantique apparaît vers 9. 000 ans BP et les conditions holocènes franches sont atteintes vers 8. 000 ans BP dans tous les océans et à toutes les profondeurs.

  • Titre traduit

    Changes of oxygen and carbon isotopic composition of foraminifera : a tracer for oceanic circulation during the last glacial maximum and last deglaciation


  • Résumé

    Oxygen and carbon isotopic composition of benthic foraminifera from different oceanic sediment cores have been used to reconstruct the pattern of intermediate and deep ocean circulation during last glacial maximum (18,000 years BP) in the Indian and Pacifie oceans. Results show that the glacial oceanic circulation was significantly different from the modern one. A deep hydrological front separated intermediate water of the Indian and Equatorial Pacifie from underlying deep water. Glacial intermediate water was weil ventilated and has approximately the same temperatures than today. By contrast, glacial deep water was cooler by severa!degrees than modern one. In the Pacifie ocean, deep water was more ventilated than that in the Southern Indian ocean indicating the formation of relatively ventilated deep water in the South Pacifie or the increase of the influence of the North Pacifie Intermediate Water. As late as 12,500 yr BP deep oceanic circulation was similar to the glacial one. The decrease of the influence of the North Pacific Intermediate Water has appeared at about 12,500 yr BP and the onset of the active formation of the North Atlantic Deep Water has appeared at about 9,000 yr BP. Holocene conditions have been reached at about 8,000 yr BP in ali oceans and at ali water depths.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (XIV-201 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. en fin de chapitres

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(1988)124
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-034975
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.