Origine des échanges réciproques méiotiques et contribution à la mise au point d'un système de transformation génétique chez Ascobolus immersus

par Thierry Langin

Thèse de doctorat en Sciences biologiques

Sous la direction de Jean-Luc Rossignol.

Soutenue en 1988

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté des Sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .


  • Résumé

    Dans la première partie de cette thèse sont présentées des expériences ayant permis de préciser l'origine des échanges réciproques méiotiques chez le champignon ascomycète Ascobolus immersus. Les expériences ont conduit aux conclusions suivantes :- Les échanges réciproques provoqués par la présence d'hétérologies de grande taille ne sont pas associés à l'extension d'ADN hybride. Ils résultent de la maturation d'un précurseur dont la migration est polarisée. Cette migration est bloquée par les hétérologies de grande taille. - Des mutations, ponctuelles localisées près de la région d'initiation de la recombinaison diminuent la fréquence de formation de l'ADN hybride et stimulent les échanges réciproques provoqués par les hétérologies de grande taille. Ceci nous a conduits à postuler que le précurseur des échanges réciproques et la formation de l’ADN hybride résultaient d’un processus alternatif de maturation d'un intermédiaire commun. La stimulation des échanges réciproques par ces mutations ponctuelles nécessite que celles-ci soient à l'état hétérozygote; elle est corrélée avec l'efficacité de correction des mésappariements crées par ces mutations. Ceci suppose que pendant les étapes précoces de l'initiation de la recombinaison, un ADN hybride transitoire pourrait être formé à proximité de la région d’initiation. Dans la seconde partie de la thèse, est présenté un ensemble d'expériences qui ont contribué à la mise au point d'un système de transformation génétique chez Ascobolus et en particulier des expériences relatives à l'isolement du gène MET2 de Saccharomyces cerevisiae.

  • Titre traduit

    Origin of meiotic reciprocal exchanges and contribution to the development of a genetic transformation system in Ascobolus immersus


  • Résumé

    In the first part of this thesis, experiments are presented which have permitted to precise the origin of meiotic reciprocal exchanges in the ascomycete fungus Ascobolus immersus. These experiments have led to the following conclusions: - Reciprocal exchanges instigated by large heterologies are not associated with the extension of hybrid DNA. They are issued from the maturation of which is polarized. This migration is blocked by large heterologies. - Point mutations located near the region of the initiation of recornbination decrease the frequency of hybrid DNA formation and stimulate the frequency of reciprocal exchanges instigated by large heterologies. These results have led us to postulate that the precursor of reciprocal exchanges and the hybrid DNA formation arose from an alternative process of maturation of a common intermediate. - These point mutations need to be heterozygous, in order to stimulate reciprocal exchanges. The intensity of the stimulation is correlated with the efficiency of correction of the mismatches caused by these mutations. This supposes that during the early steps of initiation of reeombination, a transitory hybrid DNA could be formed near the region of initiation. In the second part of the thesis some experiments are presented which have contributed in the development of a genetic transformation system in Ascobolus and specially the isolation of the MET2 gene of Saccharomyces cerevisiae.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (133 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 131-133

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(1988)107
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-034956
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.