Apport de la morphogenèse et de la culture in vitro dans la connaissance de la verticilliose chez la pomme de terre causée par Verticillium dahliae Kleb : essai de mise au point d'un test précoce in vitro de la résistance au champignon

par Ariya Kunothaï-Muhsin (Kunothai͏̈-Muhsin)

Thèse de doctorat en Sciences biologiques

Sous la direction de Line Rossignol.

Soutenue en 1988

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté des Sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .


  • Résumé

    La verticilliose de la Pomme de terre est causée par des champignons imparfaits du genre Verticillium dont le Verticillium dahliae Kleb. Afin de pouvoir disposer de clones résistants ou tout au moins tolérants à cet agent pathogène, nous avons choisi de travailler sur 3 variétés de Pomme de terre, plus ou moins sensibles à ce parasite et sur 3 souches du champignon en utilisant des techniques de culture in vitro. A partir des 3 souches de Verticillium dahliae, cultivées in vitro, ont été mises au point des méthodes permettant l'obtention et la conservation, sans perte de la toxicité, du filtrat. On a alors testé in vitro la sensibilité des variétés retenues au filtrat de ces souches convenablement dosé et constaté qu'il existait une bonne corrélation avec la sensibilité de ces variétés à l'attaque de ces souches en conditions de serre. L'étude a montré que l'interaction plante hôte - agent pathogène était modulée par 2 facteurs importants : l'environnement et le temps c'est à dire l'âge physiologique de la plante. On ne peut trouver de corrélation entre la toxicité du filtrat in vitro et le pouvoir pathogène du champignon sur la plante en serre ou en champ que si ces deux facteurs ont été parfaitement maitrisés. L'étude a également révélé une particularité morphogénétique des plantes de variétés tolérantes (telles que BF 15 et Katahdin) : accélération de la croissance chez ces plantes inoculées par le champignon leur conférant une plus grande précocité. Des néoformations ont été produites à partir de cals après action ou non de la pression de sélection imposée par le filtrat d'une des souches. Les clones néoformés ainsi produits vont être testés in vitro pour leur sensibilité au filtrat.

  • Titre traduit

    In vitro study on susceptibility of potato to Verticillium dahliae Kleb


  • Résumé

    Verticillium wilt in potato is caused by some imperfect fungi of the genus Verticillium particularly Verticillium dahliae, Kleb. In order to obtain resistant or tolerant clones to this pathogen, we studied three varieties of potato varied in their susceptibility to this parasite and three strains of this fungus by using in vitro culture techniques. Based on the three strains of Verticillium dahliae. Je, cultivated in vitro, we clarified some methods which allowed the production of the filtrates and their conservation without loosing the toxicity. The susceptibility of these varieties to filtrate treatments was tested in vitro and we noted a good correlation with their susceptibility to the fungi in the greenhouse conditions. The study showed that the interaction host-pathogen was modulated by two important factors: the environment and the Ume which mean the physiological age of plant. We cannot find any correlation between the toxicity of m v1tro filtrate and the pathogenesis of the fungus in the greenhouse or in the field, unless the two factors were perfectly controlled. The study also revealed one morphogenetical particularity of the tolerant varieties (as in BF 15 and Katahdin): the growth acceleration in inoculated plants by the fungus which gives them a higher precocity. The regenerated plants were produced from calli after or without the pressure of selection imposed by the filtrate of one strain. These regenerated clones will be then tested in vitro for their susceptibility to the filtrate.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (134 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 123-134

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(1988)80
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-034928
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.