Les constructions électriques en France : financement et stratégies de six groupes industriels internationaux de 1880 à 1940

par Pierre Lanthier

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Maurice Lévy-Leboyer.

Soutenue en 1988

à Paris 10 .


  • Résumé

    Cette thèse a pour objet l'étude de l'activité de six groupes électrotechniques internationaux en France, de 1880 à 1940. Par ordre d'importance, ces groupes sont: General Electric cy et sa filiale créée en 1893, la Thomson Houston française; le groupe Empain, arrive en France en 1880; le groupe suisse Brown Boveri et sa filiale (depuis 1892), la compagnie electro-mecanique; westinghouse et ses filiales, dont la première est arrivée en France en 1898; le groupe Edison et sa filiale lancée en 1882, la compagnie continentale Edison; le groupe suédois Ericsson et sa filiale apparue en 1911, la société des téléphones Ericsson. En premier lieu, l'analyse s'attarde sur le caractère international de ces groupes. Ensuite, elle examine le marché, et plus particulièrement les secteurs ou les groupes ont pris une participation directe: les tramways, les chemins de fer secondaires, le métro de paris et la production-distribution d'électricité. Enfin, elle retrace l'évolution des stratégies de chaque groupe, d'abord de 1880 à 1914, puis de 1914 à 1940. Elle y montre comment les groupes ont dû, dans un premier temps, consacrer d'importants efforts financiers au lancement et à l'organisation du marché, et, dans un second temps, développer leurs propres moyens de production et préparer, de la sorte, la croissance soutenue de l'économie française après 1945.

  • Titre traduit

    Electrical manufacturing in France : the example of six international industrial groups from 1880 to 1940


  • Résumé

    This thesis deals with the activities of six international electro technical groups in France from 1880 to 1940. In order of importance these groups are: general electric co and its subsidiary created in 1893, the French Thomson Houston; the Empain group established in France in 1880; the Swiss group Brown Boveri and its subsidiary (since 1892), the companies electromecanique; Westinghouse and its subsidiaries, the first of these was established in France in 1898; the Edison group and its subsidiary launched in 1882, the company Continentale Edison; the Swedish group Ericsson and its subsidiary from 1911, the sociéte des téléphones Ericsson. In the first place, the analysis focusses on the international character of these groups. Next, it examines the market, more particularly the sectors where the groups have invested directly, i. E. The tramways, the intercommunal railways, the metro de Paris and the production-transmission of electricity. Finally, it retraces the evolution of the strategies of each group, first from 1880 to 1914, then from 1914 to 1940. It shows how, in the first instance, the groups had to allow a big financial effort to the launching and the organization of the market and, in the second instance, to develop their own means of production and to prepare the sustained growth of the French economy after 1945.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (10003 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 933-996

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 7507

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 527
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.