Hypothèse du cycle de vie et composition du patrimoine

par Luc Arrondel

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Gilbert Abraham-Frois.

Soutenue en 1988

à Paris 10 .


  • Résumé

    Cette thèse propose un modèle général de choix d'actifs dont on teste les principales prédictions sur les données de l'enquête CREP 1980 effectuée auprès de 3000 ménages. Le modèle constitue une extension de l'hypothèse du cycle de vie de Modigliani à la composition du patrimoine et s'appuie notamment sur les théories partielles existantes (modèle de cycle de vie généralisé aux transmissions, théorie des choix de portefeuille de Merton, modèles d'acquisition de biens durables et du logement). Il suppose finalement que les comportements patrimoniaux des ménages peuvent être décrits par une procédure de choix séquentielle en 3 e��tapes : (1) arbitrage consommation-épargne; (2) à patrimoine donné, choix discret de la combinaison optimale d'actifs; (3) a combinaison fixée, choix continu des demandes de chaque actif. L'analyse empirique, économétrique et statistique, qui traite a la fois du nombre d'actifs, indicateur de diversification, et de la composition de la richesse, met en évidence l'importance du niveau du patrimoine et de l'âge sur les demandes d'actifs et la prédominance du choix discret par rapport au choix continu. Ces résultats apparaissent favorables à l'hypothèse d'une allocation des ressources en trois étapes. L'étude des facteurs explicatifs de la détention et du montant des divers placements permet également d'élaborer une typologie des 14 actifs distingues dans l'enquête.

  • Titre traduit

    Life cycle hypothesis and wealth composition


  • Résumé

    This thesis presents a general model of portfolio choices which is tested on the french CREP 1980 survey with 3. 000 households. The model extends the framework of modigliani's life cycle hypothesis to wealth composition with the help of existing partial theories (generalised form of the life cycle hypothesis allowing for bequest, merton's intertemporal portfolio choice model, model of acquisition of durable goods and housing). If finally assumes that household accumulation behaviour can be described by a three stage sequential procedure : (1) consumption-saving decision; (2) discrete choice of the combination of assets held; (3) continuous choice of conditional assets demands, given the combination held. Empirical econometric and statistical analysis deals both with the number of assets held, as an indicator of wealth diversification, and with portfolio composition. It shows the importance of the size of wealth and of age on assets demands and reveals the key role played by the discrete choice, results wich seem to vindicate the hypothesis of a three stage budgeting. From the explanatory variables of each asset ownership and conditional demand it is also possible to elaborate a typology of the 14 assets distinguished by the survey.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (503 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p.475-492

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Droit.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 7503
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.