Les Phénomènes conscients et la méthode experimentale

par Jean Anselme

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Robert Francès.

Soutenue en 1988

à Paris 10 .


  • Résumé

    Une définition opératoire des phénomènes conscients permet de les discriminer de ceux qui ne le sont pas. On les considérera d'abord comme un niveau d'observation. On etudie leurs propriétés et relations réciproques. La première propriété est la coapparence ou co-observabilite qui relie entre eux les faits conscients tout au long du "flux des phénomènes conscients". Cette dernière expression désigne l'organisme conscient tel qu'il apparait et évite d'employer le mot conscience, trop charge d'histoire. La coapparence permet la comparaison et intervient donc à chaque instant dans la vie courante psychologique et sociale, mais aussi dans la recherche scientifique et dans ses applications: on rejoint ainsi la dialectique expériences-constructions du sujet. Quarante-sept postulats permettent de situer, dans les champs conscients, l'univers matériel, le corps propre, les autres hommes comme conscients, la société, le soi et le langage. L’attention consciente est redéfinie; elle ne choisit pas son orientation. Psychologiquement le langage est essentiellement un système conceptuel, mais construit sur un système linguistique. Un schéma de modèle psychologique conscient de l'homme est esquisse, sous toutes reserves. En méthodologie, définition opératoire, répétabilité, vérification par d'autres, protocole de répétition sont nécessaires; mais la spécificité des phénomènes conscients exige certaines règles particulières. Une équipe de psychologues-juges pourrait assurer une vérification réciproque puis proposer ses observations et conclusions, afin que chaque homme puisse ensuite observer méthodiquement sa propre vie consciente. Cette thèse, revue de question et vaste hypothèse, veut contribuer à restituer les faits conscients humains en psychologie.

  • Titre traduit

    The conscious phenomena and the experimental method


  • Résumé

    This thesis is a review of question which brings fresh suggestions: firstly an operational definition of conscious phenomena separates them from those that are not conscious. They will be seen as an observational level. We intend to observe, in the field of conscious phenomena, their properties and reciprocal relations. The first property is the coappearance: conscious phenomena are co-observable, co-obvious and so are connected troughout the "flux of conscious phenomena". That last phrase designate a conscious organism which appears in the observation; it avoids word consciousness, with too much story. We can compare, owing to the coappearance, that is used at any moment in the every day psychological and social life; but just as easily in scientific research and application; coappearance is fundamental in the working of the mind, because the dialectic between experience and subject assumptions takes effect when we compare poeple, things or theories. Forty-seven postulates situate among conscious phenomena the perception and affirmation of material universe, own body, other men as conscious animals, society, self and language. A new definition is suggested for conscious attention. Language, in psychology, is mainly a conceptual system, but built on a linguistic system. A schema of man's psychological model is sketched, however with all reserve. Fundamental laws of scientific search will be used: operational definitions, repeatability, public verifiability, protocol for repeating. Yet peculiar rules are required by the conscious phenomena's specificity. A team of psychological judges can operate the same checking. So everyone will be able to learn to methodically observe his own conscious life. Thus this thesis, a large hypothesis, especially wishes to clarify the situation of human conscious phenomena in psychology.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : Bibliogr. p.776-809.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T7467

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.MF.PA10.LET.1988
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.