L'Internationale socialiste (1945-1976) : politique et éthique du socialisme international

par Guillaume Devin

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Hugues Portelli.

Soutenue en 1988

à Paris 10 .


  • Résumé

    L'Internationale socialiste (IS) jouit d'un curieux privilège : celui d'être fréquemment invoquée sans retenir véritablement l'attention des analystes. Plus de quarante ans après sa reconstruction, l'héritière de l'Internationale ouvrière socialiste a en effet suscité peu de travaux de recherche. Si l'ISs a connu un regain d'actualité depuis son Congrès de Genève en 1976 en raison de ses orientations tiers-mondistes et non alignées et grâce à l'audience personnelle de son nouveau président, W. Brandt, la période qui va de la renaissance de l'organisation au "nouveau départ" de Genève constitue encore aujourd'hui une zone d'ombre. A l'aide des archives de l'organisation, largement inédites, la présente thèse tente de restituer les enjeux qui ont travaillé l'Internationale pendant trente ans et ont contribué à façonner ses inflexions. Le sens de cette démarche tend à démontrer que l'IS n'est pas une organisation étroitement instrumentale mais un mouvement éthique qui a vocation à formuler les idéaux des socialistes, idéaux forgés dans l'ordre interne et projetés dans l'univers international, et dont les prétentions universalistes se sont successivement appuyées sur la mise en ordre lexical des valeurs de la liberté et de l'égalité puis sur leur mise en balance

  • Titre traduit

    The Socialist Internantional (1945-1976) : politics and ethics of international socialism


  • Résumé

    If the Socialist International (si) has managed to gain a new audience since its Geneva Congress in 1976, because of its non-aligned approach and the personal audience of its new president, W. Brandt, the period which goes from the rebirth of the organisation in 1945 to the "new start" of Geneva remains, even today, in the dark. Studying the mostly unpublished archives of the organisation, this thesis attemps to identify the stakes which shaped the SI during thirthy years. This analysis tends to portray the SI not as an instrumental organisation but as an ethical movement with a vocation which led it to formulate the socialists' ideals; ideals forged in a domestic context which are then projected into the international environment. These universalistic ideals rested, successively, on the hierachical scale of values of liberty and equality and then on their juxtaposition. The analysis contained in the thesis is an attempt to explain an ethic common to all socialists, wether they be defined as "democratic socialists" or "social-democrats", in their relationship to national politics or to the challenge of the international arena.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (1163 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p.1109-1135. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T 197 (1)
  • Bibliothèque :
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T 197 (2)
  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 7416
  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.