Ni brahmanes, ni ancêtres : l'hindouisme d'une basse caste musulmane

par Marc Gaborieau

Thèse de doctorat en Ethnologie

Sous la direction de Éric de Dampierre.

Soutenue en 1988

à Paris 10 .


  • Résumé

    Est-ce qu'en Inde, comme on le croit communément, la conversion à l'islam des basses castes a entrainé un changement radical de l'ordre social? La première partie (pp. 1-199) présente les matériaux utilisés pour répondre à cette question. Les résultats d'une enquête menée pendant douze ans (1963-1975) chez des verriers musulmans établis dans les montagnes du Népal sont exposés et éclairés par le dépouillement d'une vaste documentation en népali, ourdou et anglais sur les basses castes musulmanes et hindoues (documents administratifs et juridiques, livres religieux, ethnographie coloniale). La description présentée dans une perspective historique (XVIIIe XXe siècles) couvre les champs suivants : la hiérarchie des castes dans le contexte villageois (ch. 1), le système de parenté (ch. 2), les contraintes juridiques (ch. 3) et religieuses (ch. 4). La seconde partie (pp. 201-362) donne l'interprétation théorique de ces matériaux. La problématique (ch. 5) est élaborée en mettant en question les théories courantes qui opposent l'ordre social musulman, considéré comme fondamentalement égalitaire, à l'ordre hiérarchique hindou. Apres une analyse détaillée des altérations causées par la conversion à l'islam dans le champ de la parenté (section I, ch. 6-7) et de la caste (section II, ch. 8-9), on arrive à la conclusion que ces altérations restent mineures et n'ont pas changé radicalement la structure sociale qui reste hiérarchique; l'ordre social musulman est homologue, et non opposé, à l'ordre social hindou.

  • Titre traduit

    No Brahmins, no ancestors : the Hinduism of a low Muslim caste


  • Résumé

    Did conversion to Islam of low Muslim castes in India lead, as commonly believed, to a radical change in the social structure? The first part (pp. 1-199) presents the material used to answer this question. The results of 12 years long (1963-1975) field enquiry on Muslim glass-workers settled in Nepal hills are described and complemented by a large documentation in Nepali, Urdu and English on north Indian artisan castes. This description in a historical perspective (XVIIIth-XXth centuries) covers the domains of caste hierarchy in the village context (ch. 1), kinship structure (ch. 2), legal (ch. 3) and religious (ch. 4) constraints. The second part (pp. 201-362) is a theoretical interpretation of this material. A theoretical model (ch. 5) is built by questioning the current views which oppose the Muslim social order, conceived as egalitarian, to the hierarchical Hindu order. After a detailed analysis of the alterations caused by conversion to Islam in the fields of kinship (section I: ch. 6-7) and caste (section II, ch. 8-9), the author reaches the conclusion that conversion did not radically change the social structure: Hindu and Muslim social orders are not radically different.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (378 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p.363-378

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 7386

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/223
  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MF-871
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.