Genèse des schémas de la reproduction dans "le capital" : valeur et monnaie

par Jérôme Mahout

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Patrick Maurisson.

Soutenue en 1988

à Paris 10 .


  • Résumé

    L'objet de cette thèse est de montrer comment, chez Marx, une lecture des "schémas de la reproduction" dans les termes d'une théorie de la valeur, s'enracine dans une approche scientifique fidèle à l'économie politique classique. La tentative de Marx de trouver en Quesnay une caution à la théorie de la plus-value est vaine, elle correspond à une reconstruction dénuée de fondement puisque Marx n'entre pas dans l'épistème propre à Quesnay. Ce dernier puise son mode théorique dans des références malebranchiennes, dans le savoir classique du 18eme siècle, tout imprègne de la mathématique du classement, dont le "tableau économique" est la trace. La théorie de la reproduction économique est pour Marx la démonstration qui doit fournir le schéma d'ensemble de la structure économique, or cette dernière est construite à partir d'une théorie de la valeur, elle échoue à être cohérente sur ses propres bases et d'autre part contredit le projet critique de Marx: rompre avec les fondements empirico-physiques de l'économie politique. Quesnay formule une théorie de la circulation économique sans élaborer de théorie de la valeur, cette configuration n'est pas reprise par Marx. En s'appuyant sur les recherches du courant hétérodoxe marxiste (Benetti, Cartelier, Deleplace, Fradin, Aglietta, Orlean. . . ), il est possible de réorienter le projet de Marx en partant d'une théorie monétaire qui place le rapport monétaire au départ de la science économique.

  • Titre traduit

    Genesis of reproduction schemes in "the capital": value and money


  • Résumé

    This Ph. D. Thesis aims at showing how, in Marx’s works, reading of "reproduction schemes" in terms of a theory of value is rooted in a scientific approach with is true to classical political economy. Marx was bound to fail when attempting to find a guarantee for his surplus value theory amounted to a groundless reconstruction since Marx’s did not coincide with Quesnay’s episteme. Quesnay grounded his own theatrical way of thinking on Malebranche’s, on 18th century classical knowledge which was permeated with mathematical classification as the "economic table" shows for Marx, the economic reproduction theory was to provide the general scheme of the economic structure. But the economic structure was grounded on a theory of value and therefore failed to be consistent with its own bases. Moreover it was at variance with Marx’s critical project of breaking with the physico-empirical foundations of political economy. When Quesnay devised a theory of economic circulation, he did away with a theory of value, which was not taken up by Marx. Along with the research work of the "heterodox movement" (Benetti, Cartelier, Fradin, Deleplace, Aglietta, Orlean. . . ) It is possible to redirect Marx’s plan. This new monetary theory consists in starting economic science anew with the monetary relation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (pagination multiple)
  • Annexes : Bibliogr. p.B1-B15

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 7354

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : GM1603-1988-613545487-4
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.