Etude de deux communautes juives marocaines : fes et marrakech. societe et langues

par Rachida Fouad

Thèse de doctorat en Études hébraïques

Sous la direction de Haïm Zafrani.

Soutenue en 1988

à Paris 8 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette etude est un essai sur la vie sociale, religieuse, economique et culturelle des communautes juives marocaines de fes et de marrakech du quinzieme au dix-neuvieme siecle. Elle a debattu, dans une premiere partie, la question des origines, la theorie des berberes judaises, les differents groupes juifs au maroc et la fabuleuse histoire de la kahena. Apres un apercu historico-geographique sur les villes de fes et de marrakech, on s'est etale, dans la deuxieme partie, sur les divers aspects de la vie juive dont les structures sociales, le mellah, les fetes, les ceremonies qui marquent la vie de l'israelite marocain, le monde de superstitions et de croyances populaires partage avec le voisin musulman, le culte qu'il rend aux saints avec ce dernier. Son statut de dhimmi lui octroyait des droits et lui incombait des responsabilites envers la societe musulmane, tout en lui permettant une grande liberte dans le secteur economique. La troisieme partie est reservee aux langues juives : le judeo-arabe, le judeo-espagnol et le judeo-berbere; et a la production litteraire poetique, notamment celle dialectale et populaire, dont le piyyut, les baqqashot, la qasida, arubi, matruz et la qissa.


  • Résumé

    In this studie, we have tried to describe maroccans jewish life in fez and marrakech, from fifteenth and nineteenth century, especially the social, the religious, the economic and the cultural aspects. We have also seen about their origines and the question of judaized berberes; and the differents groups of jews and their distribution in morocco; and the fabulous tale of the kahina. All thse points were entertained in the first part. In the second one, before drawing an historical and geographic out line, of the towns of fez and marrakech, we ha talked about the socials structures; the mellah, the feasts, the ceremonies that are celebrated during the moroccan jew life; the world of superstitions which is common with the muslim, and the hillulah. The statue of dhimmi lets him an entiere liberty of movements. His contribution in the economy of the country is very importante. In the third part, we have talked about the jewishs languages in morocco, and the litterary production especially the dialectal and popular poetry. : piyyut, baqqashot, qasida, arubi, matruz and qissa.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.