La poétique de la différence chez Saint-John Perse

par Mary Gallagher

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Henri Meschonnic.

Soutenue en 1988

à Paris 8 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'ecriture de Saint-John Perse focalise au moins trois modalites de la difference: la multiplicite, la difference negative (ou l'heterogeneite) et la relation positive avec l'autre. C'est dans le seul contexte de la relation que la difference se dresse, irreductible, contre le renversement dialectique en identite et contre la recuperation nivelante au sein de l'unite ou du meme. Positive ou negative, la difference ne s'inscrit dans la relation que par rapport au dire. Comme c'est la portee relationnelle du dire qui est depreciee par la critique litteraire fondee sur une approche exclusivement paradigmatique du sens et par la pensee dite heideggerienne sur la poesie, il faut adopter une autre approche, plus deontique et ethique qu'ontologique, si l'on veut entendre dans la poetique de Saint-John Perse la dimension a la fois fragile et tenace qui protege l'investissement poetique dans la difference irreductible. C'est un investissement qui passe par un certain exotisme et par un certain universalisme, tout en conjuguant dans une exigence hyperbolique de distinction, une notion de la francite et une notion de l'antillanite.

  • Titre traduit

    Saint-John Perse : the poetics of difference


  • Résumé

    However undermined it might be by textual play, the writing of Saint-John Perse does present a poetics of irreducible difference. Protected and realised principally by the representation of enunciation in the poetry. Through an analysis of this poetic focalisation of the act of saying, the supreme act of relation, and through a study of the intercultural and universalist dimensions of the prose and poetic writings of the poet, one can highlight the shortcomings of those approaches to poetics which depend excessively on heideggerian ontology, divorcing the word from the intersubjective and centrifugal moment of enunciation, which, according to certain philosophers of otherness, like levinas or buber, provides the only basis for true respect of the other and for all true pluralism.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (409 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 96
  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 96 BIS
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.