Comparaison entre le paysage chinois et le paysage européen

par Beung-Ouk Oh

Thèse de doctorat en Art et archéologie

Sous la direction de Elodie Vitale.

Soutenue en 1988

à Paris 8 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'introduction du paysage dans la peinture eut pour but de decorer le fond avec des formes symboliques naturelles ou de replacer les evenements historiques ou religieux dans un decor fictif. Avec cette introduction, le paysage commenca a prendre de l'importance dans les fonds de tableaux avant de devenir un genre a part entiere, acquerant sa propre beaute. Nous pouvons observer, dans le paysage chinois et le paysage europeen, le meme processus de developpement : une certaine similitude dans les styles, car les deux paysages se developperent dans le naturalisme realiste. A la derniere etape du developpement, le paysage chinois et le paysage europeen se differencierent, parce qu'ils commencerent a representer l'au-dela du reel, apres avoir atteint les sommets du realisme. Le paysage chinois se developpa, sous l'influence des lettres de la dynastie des song, vers le subjectivisme qui exige la representation de l'intention intime d'un peintre vis-avis de la nature de maniere spontanee. Le paysage europeen se dirigea vers l'idealisme qui exigea l'art peut modifier et anoblir le monde reel. Le paysage refleta des lors les verites generales sur le monde plutot que ses particularites en visant a depeindre un monde ideal ou un monde superieur au notre : un monde amenage, perfectionne et sans defaut.


  • Résumé

    The main objective of the introduction of landscape into painting was a decorative background with symbolic forms of nature to replace historical or religious events. With this introduction, landscape began to have an importance in the background of painting and became independent as a genre. We can observe, in both the chinese and european landscape painting, the same process of development : a certain similarity in their style as both were developed during the realistic naturalism. It is during the last step of development that the two differentiate, because landscape painters began to represent beyond of reality. Chinese landscape was orientated towards subjectivism since the sung dynasty under the influence of lettereds who represented their intimate intention, and who painted in spontanious manners. On the other hand european landscape painting was drawn the idealism, explaining that the arts can modify and arrange the real world. The last began to reflect general truths of the world more than its particularities tring to paint an ideal world or a world superior to ours : a perfect world modified with nobility.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 354 f
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : 2709 THB
  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2709BIS THB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 89-745
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/157
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.