Du monument historique au patrimoine local. L'évolution de la notion de patrimoine architectural à travers les publications des associations de sauvegarde et des societés savantes en France après 1945

par Gilles Jeannot

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Françoise Choay.

Soutenue en 1988

à Paris 8 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La these s'efforce de determiner ce que recouvre la notion de patrimoine architectural pour les membres des associations de sauvegarde et des societes savantes. Elle recherche des definitions implicites a partir, d'une part, de la maniere dont ils decrivent dans leurs revues les batiments anciens qu'ils etudient, visitent ou defendent et, d'autre part, de leurs debats sur l'utilite et les moyens de les conserver. Quatre manieres de voir et de penser le patrimoine ont ainsi pu etre degagees de l'analyse d'un corpus constitue des publications des associations nationales et de celles de niveau local pour deux regions (la normandie et la franche-comte) de 1945 a nos jours. Tout d'abord, il y a celle du touriste attache a l'apparence des batiments saisis d'un regard dans leur cadre; celle de l'erudit archeologue pour lequel le monument est un document dont il faut preserver l'authenticite, et celle du traditionaliste qui ne recherche que les traces d'une culture vivante. Puis, apres 1960, apparait une nouvelle attitude qui va peu a peu se generaliser. Les batiments sont apprehendes par ensembles, des caracteres generaux sont degages puis rapportes a un reseau de determinismes locaux mis en evidence par la geographie, l'histoire ou l'ethnologie.


  • Résumé

    The study endeavours to define the meaning of the concept of architectural heritage as used by the members of the preservation associations and learned societies. It seeks implicit definitions. On the one side from the descriptions published in their journals and magazines of the ancient buildings that are studied, visited or defended; on the other side from the argument concerning the use and means of the preservation of such buildings. Four general approaches of the heritage have been disclosed through the analysis of a corpus composed the publications of both national and local associations, the later concerning two regions (normandie and franche-comte) from 1945 on. These approaches are : the tourist's which focusses on the visual appearance of the buildings; the erudite's or archeologist's which considers buildings as documents ; the traditionnalist's which seeks only the marks of a living culture, and last from 1960 on, a new attitude which progressively tends to dominate as holistic entities, generally characterized and reffered to a set of local determinisms evidenced by geography, history or anthropology.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 412 f
  • Notes : publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2695 THB
  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2996 THB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : L.1086
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 89-693
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/131
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.