Les réactions nucléaires induites par le rayonnement cosmique dans les météorites de fer

par Brigitte Zanda

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Jean Audouze.

Soutenue en 1988

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les particules de haute énergie du rayonnement cosmique galactique (RCG) induisent des réactions nucléaires dans les météorites lors de leur voyage dans l'espace interplanétaire. On a étudié les rapports isotopiques dans les météorites de fer dont "l'âge d'exposition" s'étend entre quelques centaines de millions et 22 milliards d'années. Grâce à la concentration en lithium on a mis au point un modèle pour reconstituer l'histoire de l'irradiation de la météorite de Grant et les variations du flux du RCG au cours du dernier milliard d'années.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 195 P.
  • Annexes : 235 REF

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1988

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1988PA077172
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.