Etude de la regulation de la lignite peroxydase chez le champignon de pourriture blanche phanerochaete chrysosporium

par FRANCK TONON

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Étienne Odier.

Soutenue en 1988

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le champignon de pourriture blanche phanerochaete chrysosporium produit plusieurs enzymes extracellulaires impliquees dans la degradation de la lignine. Leur production est associee a une carence nutritionnelle pour le carbone ou l'azote. Cette these traite des mecanismes de regulation controlant la synthese de lignine peroxydase. Tout d'abord l'hypothese d'une induction par l'alcool veratrylique est ecartee au profit d'une protection de l'une des isoenzymes contre une inactivation par le peroxyde d'hydrogene. Le metabolisme azote de p. Chrysosporium est ensuite etudie. La croissance sur diverses sources d'azote et certaines activites enzymatiques liees a ce metabolisme sont evaluees. La nitrate reductase est quasiment absente chez p. Chrysosporium et l'urease est synthetisee constitutivement. Les autres enzymes etudiees (formamidase, urate oxydase, allantoicase et allantoinase) sont reprimees par l'azote mais pas ou peu par le carbone. Aucun phenomene d'induction n'a ete mis en evidence. Des mutants ayant un phenotype "nul" pour la lignine peroxydase ont ete obtenus par resistance a des analogues toxiques. Deux de ces mutants sont dereprimes pour certaines activites enzymatiques, tout en etant normalement regules ou totalement reprimes pour d'autres. Des modifications phenotypiques dans la regulation par le carbone sont egalement observees chez ces deux mutants. Un mutant dote d'un niveau enzymatique general plus eleve que celui de la souche sauvage est etudie. La caracterisation genetique des mutants n'a pu etre realisee du fait de l'inaptitude de la souche a realiser une meiose


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 178 P.
  • Annexes : 259 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1988
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.