Du Secret féminin : quand la pédiatrie rencontre l'adolescente

par Marie-Paule Dumoulin

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Claude Revault d'Allonnes.

Soutenue en 1988

à Paris 7 .


  • Résumé

    Cette recherche est née d'une question, posée dans un service de pédiatrie par les soignants eux-mêmes, à propos de leur malaise en face des adolescentes. Psychothérapeute au sein de cette équipe, mais aussi femme toujours en devenir, et complice de l'adolescente que j'ai été, je me suis trouvée mobilisée par cette question, tant personnelle que professionnelle. Ma recherche s'est appuyée d'une part sur l'observation pendant ces dix dernières années de la pratique pédiatrique, de l'hospitalisation des adolescentes et de ma propre implication, d'autre part sur des entretiens individuels avec les pédiatres, les infirmières et les aides-soignantes. Mon principal outil d'analyse a été la théorie de la bisexualité selon Freud. Sous cet éclairage, les adolescentes apparaissent dans leur fonction "d'analyseurs" de l'équipe de pédiatrie : provocatrices de l'imaginaire des soignants, elles les affrontent, à travers le grand mythe du secret féminin, à leur peur ancestrale et refoulée de la féminité, à leur propre part de féminité si bien occultée dans le fonctionnement hospitalier et, en dernière analyse, à leur castration symbolique, attendue et redoutée tout à la fois, dans la mesure ou la castration est porteuse de souffrance en même temps que libératrice de parole. Pour subversive qu'elle soit dans son "principe d'incertitude", la part féminine des soignants ne serait-elle pas le moteur "secret" de l'évolution d'une équipe hospitalière dans ses possibilités d'accueillir le malade, de l'écouter et de le soigner ?

  • Titre traduit

    The feminine secret when pediatry meets the teenager girl


  • Résumé

    This research has come from a question, raised in a pediatric department by members of the staff themselves, concerning their uneasiness when dealing with teenager girls. Psychotherapist in the midst of this team, and woman also, always in becoming, and accessary to the teenager I once was, I found myself challenged by this question, as much professionally than personally. My research is based on one side upon the observation of pediatric work, of hospitalization of teenager girls, and on my personal implication during the last ten years, and on the other side upon the personal contacts and conversations i had with pediatrics, nurses, and assistant nurses. My main method of analysis has been Freud's theory of bisexuality. Seen in this light, the teenager girls appear in the position of analyser of the pediatric team : in provoking the imaginary of the members of the staff, they confront them, through the eternal myth of feminine secret, to their ancestral and inhibited fear of femininity, to their own share of femininity which has been so carefully occulted in the functionning of an hospital, and last, to their symbolical castration, hoped and feared altogether, in the way that castration brings suffering but at the same time liberates the word.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.(191-IV f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.f.191-[195]

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TL (1988) 060

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 89-1405
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.