Les propositions relatives en français comparées à celles de l'arabe

par Houriya Bouarich

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Jean-Claude Chevalier.

Soutenue en 1988

à Paris 7 .


  • Résumé

    Un certain nombre de phénomènes syntaxiques caractérise les relatives en arabe et en français, à savoir, la détermination de l'antécédent, la présence d'un pronom anaphorique qui reprend à la fois l'antécédent et le pronom relatif et la parente entre la relative - en arabe comme en français - avec l'adjectif surtout épithète. Cependant les structures relatives en arabe et en français connaissent un nombre indéniable de divergences qui proviennent, en premier lieu, de leur appartenance a deux systèmes différents; l'un respectant l'ordre s. V. O. , l'autre l'ordre v. S. O.


  • Résumé

    The are a number of syntactic phenomena which characterize relative clauses in arabic and french. Namely, the determining of the antecedent, the presence of an anaphorique pronun refering to both the antecedent and the relative pronun, and the kinship of relative clauses - in arabic as in french - with adjectives, especially in the attributive position. However, relative clauses in arabic and french differ over a number of points. Those differences mainly proceed from their belonging to two different systems - one following the s. V. O. Sequence, the other v. S. O. Sequence.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Thèse non reproduite
  • Annexes : Bibliogr. f. 223-249

Où se trouve cette thèse ?