Les représentations du corps en situation de maladie organique : corps biologique/ corps relationnel

par Khadija Besbes

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Yvon Brès.

Soutenue en 1988

à Paris 7 .


  • Résumé

    Entrée dans la situation de maladie organique atteignant fondamentalement et imperceptiblement l'intérieur du corps et verbalisation de cette expérience. Le cancer du sein se manifeste d'abord non sur le corps sensible relationnel mais sur le corps biologique silencieux diagnostique comme porteur d'un processus dynamique interne qui s'inscrira de facon sensible et destructrice sur l'enveloppe corporelle. La médecine cellulaire instrumentale modifie le concept de sujet malade habituellement défini comme vivant une rupture d'un équilibre biologique à l'origine de modifications sensorielles influençant la repartition de l'énergie libidinale. Liée a un type de médecine clinique, cette définition traduit aussi une représentation signifiante : celle d'un sujet en communication sensible avec son corps à la physiologie interactive car produisant des effets aussi sur les autres, permettant leur verbalisation. La révélation d'une maladie à sa phase non douloureuse fait intervenir non le sujet, unité psychosomatique, mais le corps biologique dangereusement inquiétant car imperceptible. Clivage entre espace somatique et espace psychique du a la non-transposition des perceptions en sensations; clivage aussi entre environnement et corps ne possédant plus une fonction médiatrice symbolique. Dimension que le patient retrouvera notamment dans une production symbolique à partir des signes corporels (. . . )

  • Titre traduit

    The representations of the body in a situation of organic illness : biological body relational body


  • Résumé

    Modalities of entering into a situation of organic illness, touching fondamentally and imperceptably the interior of the body and of verbalising this experience. Breast cancer does not appear at first on the sensitive relational body but on the biological, silent body diagnosed as carrier of a dynamic internal process, which will register in a sensitive and destructive manner on the body envelope. Cellular instrumental medecine modifies the concept of the sick subject, usually defined as experiencing a rupture of biological balance, leading towards sensorial modifications influencing the repartition of the libinal energy. Associated with a type of clinical medecine, this definition also reveals a significant representation : that of a subject in sensitive communication with his physiologically interactive body, as also producing effects or the environment, thus enabling their verbalisation. The revelation of an illness in its non-painful stage does not implicate the subject the psychosomatic unit, but the biological body, dangerously uneasy because imperceptible. Cleaving between the somatic and the psychical space, due to non-transposition of perceptions into sensations; cleaving also between environment and body, which no longer has a symbolic mediative fonction. A dimension which the patient will find particularly in a symbolic production from corporal signs

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ([265 f.]
  • Annexes : Bibliogr. f. 258-263

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TL (1988) 043
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.