1) etude moleculaire et physiopathologique des virus mcf isoles de proliferations malignes induites chez la souris par le virus auxiliaire de la leucemie de friend (f-mul v) : 2) les autoanticorps : un outil essentiel de la biologie cellulaire

par VERONIQUE DELLA-VALLE

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Jean-Bernard Le Pecq.

Soutenue en 1988

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La leucemogenese induite chez la souris par le virus auxiliaire de la leucemie de friend est accompagnee de la formation "in vivo" de retrovirus mcf dans les proliferations malignes de lignees erythroides et lymphoides mais pas dans celles des lignees de type myelomonocytaire. L'identification des virus mcf isoles montre que leur genome viral comporte une region "eno" recombinee avec des sequences endogenes murins. In vivo ces virus f-mcf entrainent l'apparition d'erythroblastoses et de lymphoblastoses

  • Titre traduit

    1) molecular and pathophysiologic studies of mcf virus isolated from malignant proliferations induced in the mice by the friend leukemia helper virus (f-mulv). 2) autoantibodies: an essential tool for cellular biology


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : NON PAGINE

Où se trouve cette thèse ?