Contribution a l'etude de la substance noire reticulee : controle exerce sur cette structure par le striatum : modification de son activite apres lesion de la voie nigrostriee ou traitement par un neuroleptique

par Roger Mavoungou

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de ) BUSER.

Soutenue en 1988

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Chez les patients atteints de la maladie de parkinson, les cellules de la substance noire compacte disparaissent progressivement et leurs terminaisons dopaminergiques, qui se projettent vers le striatum, degenerent. Il est etudie si ces desordres induisent des modifications des activites striatales afferentes. Pour cela, chez, des rats ayant un dysfonctionnement du striatum, on etudie l'activite des cellules de l'un des principaux relais de cette voie, la substance noire reticulee. La dysfonction du striatum a ete obtenue par 3 techniques: depression envahissante appliquee electivement au niveau des corps stries; lesions pharmacologiques (6-hydroxydopamine) de la voie nigro-striatale; administration d'halogenidol neuroleptique


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 149 P.
  • Annexes : 184 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1988
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.