Decharges orageuses : analyse submicroseconde des courants et des champs electromagnetiques associes

par Christiane Leteinturier

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de JEAN DELLOUE.

Soutenue en 1988

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le rayonnement em des decharges orageuses a ete caracterise a l'echelle submicroseconde, tant pour les processus de l'eclair a l'interieur des nuages, qu'entre le nuage et le sol. Dans le cas des eclairs declenches artificiellement, le courant de l'eclair a ete caracterise simultanement au rayonnement electromagnetique. Des transitions tres rapides du courant de foudre ont ete mises en evidence. Les valeurs crete mesurees a la base de l'eclair avaient une moyenne de 114 ka/microseconde; la valeur maximale a depasse 400 ka/microseconde. Ce parametre n'avait jamais ete mesure auparavant. Le modele theorique qui relie le courant et le champ electromagnetique a ete teste dans le cas des eclairs declenches. Les resultats obtenus montrent que la vitesse de propagation du courant dans le canal est superieure a la base: entre 2 et 2,8?10#8 m/s, alors qu'elle est de l'ordre de 1 a 1,5?10#8 m/s a quelques centaines de metres au-dessus du sol. La difference entre les formes d'onde du courant et du champ electromagnetique nous ont amene a discuter et modifier certaines hypotheses de ce modele


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 75 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1988
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.