Immobilisation d'une enzyme a cofacteur : la d-aminoacide oxydase : application a la synthese d'alpha-cetoacides

par ARNAUD LEMAINQUE

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de François Le Goffic.

Soutenue en 1988

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La d-aminoacide oxydase est immobilisee sur des supports organiques poreux et non poreux dans le but de l'exploiter dans un procede de transformation d'un melange racemique d'acide amine. L'etude de la dependance de l'enzyme vis-a-vis du fad et de l'influence de la polymerisation de l'enzyme sur l'expression catalytique permet de reduire la dissociation du fad. La production d'eau oxygenee, induite par la regeneration du cofacteur, est prejudiciable a la stabilite des alpha-cetoacides qui subissent une decarboxylation. La degradation enzymatique de l'eau oxygenee apparait plus efficace que la degradation chimique


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 237 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1988
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.