Etude de la structure primaire et secondaire d'un anticorps monoclonal humain anti-d

par ANDREA LE LARD-KEIL

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Charles Salmon.

Soutenue en 1988

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Determination de la sequence en amino acide de l'anticorps monoclonal humain f5 dirige contre l'antigene d du systeme rhesus (rh). La sequence a permi une etude comparative avec d'autres anticorps de sequence deja connue. Une structure secondaire probable a pu etre etablie grace a des methodes de prediction de structure


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 171 P.
  • Annexes : 94 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1988
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.