Interactions de l'hormone de croissance humaine avec les adipocytes de rats zucker genetiquement obeses : relations entre la liaison et les effets biologiques

par Dorothée Landron

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Philippe Hémon.

Soutenue en 1988

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'objectif de ce travail est de comparer la liaison et les effets biologiques de l'hormone de croissance (gh) 1) dans les adipocytes du tissu inguinal de jeunes rats zucker obeses fa/fa et minces fa/fa; 2) dans les preadipocytes de rats zucker en culture primaire au cours de la differenciation adipocytaire. 1. Les etudes de liaison de la gh et les courbes dose-reponse pour le transport et le metabolisme du glucose sont realisees avec des adipocytes soit fraichement isoles (f) soit preincubes 3 h (p)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 88 P.
  • Annexes : 114 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1988
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.