Structure du locus c-myc humain : mise en evidence d'une proteine codee par le premier exon et determination de certaines de ses proprietes structurales et fonctionnelles

par Claude Gazin

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Daniel Blangy.

Soutenue en 1988

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La sequence nucleotidique au locus c-myc humain revele trois exons, dont le deuxieme et le troisieme codent pour une proteine homologue a u-myc alors que le premier exon code pour une proteine de 118 aminoacides. L'utilisation d'anticorps antipeptides permet de mettre en evidence la proteine de l'exon 1 (mychex 1) dans les cellules humaines et la realisation de transcriptions et des traductions in vitro indique, de facon independante, que la proteine detectee correspond bien a l'exon 1 du genie c myc proteine mychex 1 (dimere de 58 kd), conservee dans l'ensemble du regne animal, presente la capacite d'interagir avec l'adn avec une specificite de sequence qui correspond a celle de nfi, facteur nucleaire dans le controle de la transcription et de la replication

  • Titre traduit

    Nucleotide sequence of the human c-myc locus: evidence for a protein encoded in the first exon and definition of some of its structural and functional properties


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 180 P.
  • Annexes : 321 REF

Où se trouve cette thèse ?