Couplage entre paroi semi-transparente et cavites d'air par conduction, convection et rayonnements : mesure des temperatures d'interface

par Christophe Depoid

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Christine Benard.

Soutenue en 1988

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le probleme etudie est celui des mesures de temperature a la surface de parois semi-transparentes: les capteurs utilises (thermocouples colles) introduisent des perturbations qui, dans le cas ou le niveau d'echange est bas, tel que celui de l'habitat, peuvent etre du meme ordre que les effets etudies. Ce travail, mene simultanement sur le plan experimental et numerique par calage de modeles, concerne donc la mesure de temperature de surface, ainsi que l'evaluation et l'interpretation des perturbations creees par les capteurs utilises. La methodologie repose sur l'analyse de situations caracterisees par des conditions aux limites en surface de complexite croissante: conduction et rayonnement infra-rouge, convection naturelle, puis rayonnement visible


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 VOL., 654 P.
  • Annexes : 25 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1988
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.