Approche métallogénique du "Greenstone Belt" de Bogoin (RCA). Sa minéralisation en or

par Jean Biandja

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Guy Roger.

Soutenue en 1988

à Paris 6 .


  • Résumé

    La minéralisation aurifère primaire du secteur de Bogoin se présente sous forme d'un stockwerk quartzeux de direction N-S encaissé dans des roches vertes. Ces dernières appartiennent à une série métamorphique (limite faciès schistes verts-amphibolite) plissée en un synclinorium de direction N-S qui dessine un "doigt de gant" dans un vaste massif granito-gneissique. La foliation principale (SP) est plan axial de cette structure. L'ensemble est réputé archéen. Le synclinal s’ennoie vers le Sud sous une couverture gréso-quartzitique prote��rozoïque supérieur. Les granitoïdes sont en partie intrusifs dans la série métamorphique, comme le montrent des transformations endomorphiques au contact des roches vertes et des itabirites. Leur mise en place est anté-à syn-SP. Ils sont de type S et de caractère calco-alcalin. Des filonnets aplo-pegmatitiques marquent deux "migmatisations", l'une anté-à syn-SP, l’autre post-SP. La série métamorphique comprend, de bas en haut : Des roches vertes (amphibolites), des gneiss fins, des itabirites, une série rubanée volcano-sédimentaire couronnée par des métarhyolitoïdes de type calco-alcalin. Ces deux derniers termes n'avaient pas auparavant été décrits. Le magmatisme basique est de type tholéiitique et les faciès ultra basiques peuvent correspondre à des cumulats résultant du processus de cristallisation fractionnée. La découverte de tourmalinite dans le stockwerk aurifère montre l’intervention de fluides liés aux granitoïdes. Une première génération de de quartz gris renferme des sulfures (pyrrhotite destabilisée en melnicovite-marcasite, pyrite, mispickel, chalcopyrite) et l'essentiel de l'or libre. Une deuxième génération de quartz blanc est dépourvue de sulfures et renferme de faibles teneurs en or. Dans le secteur minéralisé, les roches vertes ont subi des altérations (chlorite, muscovite, trémolite-actinote, talc). Des anomalies en or existent dans les roches vertes altérées. La minéralisation de Bogoin présente un certain nombre de caractères correspondant au type "zone de cisaillement aurifère". Son cadre géologique correspond bien aux ceintures de roches vertes. Dans ce contexte, des concentrations aurifères peuvent être recherchées dans tous les termes lithologiques, notamment les itabirites et la série volcano-sédimentaire. (Centrafrique ; Or ; Précambrien ; Ceinture de roches vertes ; Zone de cisaillement ; Métallogénie ; Géochimie ; Magmatisme).

  • Titre traduit

    Metallogeic approach of the greenstone belt of Bogoin (R. C. A. ) : its gold deposit


  • Résumé

    The Bogoin primary gold deposit is a N-S quartz stockwerk crosscutting green stones. These rocks are a term of a metamorphic series (limit greeschist-amphibolite facies), folded in a N-S trending syncline, that forms a glove finger indentation in a large granito-gneissis massif. The predominant foliation Sp is axial plane of that folded structure. All these rocks are considered or Archean age. The synclinal axis plunges touthward under an upper-Proterozoïc sub-horizontal gently folded cover made of sandstones and quartzites. Part of the granitoïds Intrude the metamorphic series, as shown by endomorphic transformations near the contact with greenstones and with itabirites. Their emplacement is ante to syn-SP. They are S-type and calc-alkaline. Aplopegmatitic veins are a mark of two-migmatisation episodes, the first one ante-to syn-SP, the second one post-SP. From the bottom to the top, the succession in the metamorphic series is: greenstones (amphibolites), fine grained gneisses, itabirite, a banded volcano-sedimentary unit with at the top calc-alkaline metarhyolite. The two last terms of the series were not described in previous publications. The mafic rocks are of tholeiitic type, and the ultramafic facies would be cumulates resulting from a fractional crystallization process. The presence of tourmalinite associated with the gold-bearing stockwerk indicates the role of granitic fluid circulations. A first generation of grey quartz contains sulfides (pyrrhotite alterated to melnicovite-marcasite, pyrite, arsenopyrite, chalcopyrite), and the bulk of native gold. A second generation of white quartz is without sulfides and contains lower grades of gold. In the mineralized zone greenstones are altered (chlorite, muscovite, tremolite-actinolite, talc). The altered greenstones contain gold concentrations. The Bogoin ore-deposit shows any features according the "goldbearing shear zone" type. The geology setting is a well characterized greenstone belt. In that geological environment, gold concentrations can be prospected in all the different facies, and specially in the itabirites and in the volcano-sedimentary series.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 volume (318 pages)
  • Annexes : Bibliographie pages 295-305

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole nationale supérieure des mines. Centre de documentation et d'information.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 551.909 674 BIA (SPIN)
  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Section Géosciences et environnement.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : T Paris 6 1988 80/TH70
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 80 1988

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Section Géosciences et environnement.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 88 PA06 6080
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.