Le GnRH et ses agonistes : intérêt en fécondation "in vitro"

par Sylvie Firmin

Thèse de doctorat en Pharmacie

Sous la direction de Pierre Laruelle.

Soutenue en 1988

à Paris 5 .


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 61, xv f

Où se trouve cette thèse ?