La situation du mouvement ouvrier en Iran à l'époque du Chah (de 1941 à 1979)

par Nasrollah Asgari

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Robert Cresswell.

Soutenue en 1988

à Paris 5 .


  • Résumé

    Malgré la répression du régime du chah, les ouvriers iraniens ont continué leurs luttes afin d'améliorer leurs conditions de vie et de travail. Le régime du chah, pour diminuer le mécontentement des ouvriers et susciter leur collaboration dans son programme d'industrialisation, a mis en place certaines mesures telles que la participation des ouvriers aux profits des entreprises, la vente des actions aux ouvriers, la révision de certains articles de la législation du travail etc. Ces mesures partielles n'ont pas réduit le mécontentement des ouvriers. D’ailleurs le salaire insuffisant, et l'écart entre les exploiteurs et les exploites, n'a cessé de se creuser. Les conditions de vie des ouvriers se sont dégradées et ceux-ci ressentaient péniblement la pression qu'exerçait la hausse des prix. Cette situation était suffisamment grave pour susciter de forts remous sociaux, de nouvelles protestations de la part des ouvriers. En dépit du régime de terreur qui était impose au pays et l'absence d'organisation politique, les luttes revendicatives des ouvriers se sont multipliées dans les dernières années du régime du chah. Avec le soulèvement populaire contre la dictature les ouvriers, par leurs grèves successives, ont joué un rôle important dans la révolution de 1979.

  • Titre traduit

    The situation of the workers movement in Iran at the time of the shah (from 1941 to 1979)


  • Résumé

    Despite the repression of the shah's regime, the workers continued their battle to improve their working and living conditions. In order to calm the workers unrest and gain their cooperation in its industrialization program, the shah's regime took certain measures such as setting up systems of workers participation incompany profits, sales of shares to workers, revision of certain articles in the workers legislation etc. However, these partial measures did not suffice to calm the workers unrest. In actual fact the insufficience of salaries and the great difference between the exploiters and the exploited only agraviated. The living conditions of the workers degraded and they suffered greatly from the pressures of inflation. This situation was serious enough to spark off strong social stirings and new protests on the part of the working class. In spite of the imposed instalation of a regime of terror in the country and its total lack of political organization, the outcries of the workers multiplied in the last years of the shah's regime. By their successive strikes the workers played an important role in the general uprise against the dictatorship, and hence in the revolution of 1979.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (210 f.)
  • Notes : Thèse non reproduite
  • Annexes : Bibliogr. f. 204-210

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes - Bibliothèque de Sciences Humaines et Sociales Descartes - CNRS (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 13679
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.