Évolution de l'écriture et illusion référentielle dans l'œuvre romanesque de Mercè Rodoreda (1909-1983)

par Pierre Gamisans

Thèse de doctorat en Études ibériques

Sous la direction de Maurice Molho.

Soutenue en 1988

à Paris 4 .


  • Résumé

    La production de la romancière catalane Mercè Rodoreda (1909-1983) comprend deux époques essentielles, qui se situent respectivement avant et après la guerre d’Espagne (1936-1939). La séparation n'est pas seulement chronologique, elle indique une rupture, celle qui se trouve entre le refus et l'assomption. L'auteur a rejeté en effet sa production antérieure à 1939, qui se compose de cinq romans dont aucun ne figure dans ses œuvres complètes à une exception près : "Aloma". Il ne s'agit pas, cependant, de la version écrite en 1936, mais d'une nouvelle rédaction faite en 1968. Les deux versions sont pratiquement identiques quant au contenu, par contre la forme (lexique, morphologie, syntaxe) est différente. La deuxième rédaction de "Aloma" se situe après la parution des œuvres qui ont fait le succès de M. Rodoreda : "La place del diamant" (1962) notamment. La présence de deux versions de "Aloma" met devant nos yeux le travail de réécriture auquel s'est livré l'auteur. L'étude comparative des deux textes montre l'émergence dans la deuxième version d'une langue beaucoup plus courante, proche des solutions adoptées par la langue parlée, et cette "oralité" du discours contribue avec d'autres éléments (temps, déictiques, articles, ellipse. . . ) à créer tout au long des textes une illusion de réel.

  • Titre traduit

    Evolution of the style and illusion of the reality in the novels of Merce Rodoreda (1909-1983)


  • Résumé

    The production of the Catalan novelist Mercè Rodoreda (1909-1983) is composed of two essential times that take place respectively before and after the Spanish war (1936-1939). The separation is not only chronological; it indicates a break, because the authoress has rejected her production previous to 1939, which is composed of five novels that do not appear in her complete works except for "Aloma". Nevertheless it is not the version written in 1936, but a new version made in 1968. The two versions are practically identical as to the content but the form (vocabulary, morphology, syntax) is different. The second version of "Aloma" take place after the publication of the works that have been the best-sellers of M. Rodoreda, notably "la placa del diamant"(1962). The comparative study of the two texts shows that the language of the second version is far commoner and close to the oral language; this "orality" of the narration contributes with other elements (tense, articles,. . . ) to creating in the texts the illusion of the reality.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (466 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 1531
  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. UFR d'études ibériques et latino-américaines. Centre d'études Catalanes.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : R3 TH 14
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 4057
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 13814-<1,2>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.MF.PA4.LETT.1988
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.