Les rapports intellectuels entre Al-Andalus et Ceuta au XIIIe siècle

par Mohammed El Ghazi

Thèse de doctorat en Études arabo-islamiques

Sous la direction de Dominique Sourdel.

Soutenue en 1988

à Paris 4 .


  • Résumé

    Les rapports intellectuels entre Ceuta et Al-Andalus devaient entrer dès le début du Siècle, dans une phase décisive. C'est le siècle où plusieurs mutations d'ordre politique et social allaient permettre au mouvement de Reconquista de réaliser certains progrès et ce sur tous les plans. Ce qui condamnait la culture andalouse de chercher son refuge en dehors d'Al-Andalus. Cette nouvelle situation permettait à Ceuta, alors favorisée par des conditions culturelles, sociales et politiques favorables, de développer davantage sa vie intellectuelle.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 267 f

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 1526
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 89-1673
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 13811

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.MF.PA4.LET.1988
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/425
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.