Dilthey et la fondation des sciences historiques

par Sylvie Mesure

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Raymond Boudon.

Soutenue en 1988

à Paris 4 .


  • Résumé

    Dans l'introduction aux sciences de l'esprit (1883), Dilthey tente, par une "critique de la raison historique", de fonder l'autonomie des sciences de la réalité historique et sociale. Contre l'épistémologie positiviste issue de Comte et de Mill, il fait valoir l'impossibilité de concevoir les sciences de l'esprit sur le modèle des sciences de la nature : le travail de l'historien, loin d'être une simple reproduction du passe, en est bien plutôt la reconstruction sélective, organisée par référence a un point de vue et a des valeurs. Pour autant, cette mise en évidence du rôle joue par le sujet connaissant dans le processus cognitif ne doit pas conduire ces disciplines à renoncer à tout accès possible à l'objectivité. Le principal effort de Dilthey, jusque dans l'édification du monde historique dans les sciences de l'esprit (1911), sera pour éviter d'échanger la naïveté du réalisme contre les périls du relativisme. A partir d'un tel projet, la position atteinte par Dilthey ouvre aux sciences humaines une voie sur laquelle, à condition d'éviter les impasses du psychologisme et de l'historisme, leurs antinomies les plus profondes devraient pouvoir trouver le principe de leur solution.

  • Titre traduit

    Dilthey and the Foundation of the Historical Sciences


  • Résumé

    In introduction to the human studies (1883), Dilthey has tried by a "critique of historical reason", to found the autonomy of the study of historical and social reality. Against the positivist epistemology of Comte and Mill, he insists on the impossibility of conceiving human studies on the model of the natural sciences: the work of a historian, far from being a simple reproduction of the past, is rather a selective reconstruction of it, organized by reference to a viewpoint and a system of values. Nevertheless, this insistence on the role played by the subject in the cognitive process should not bring those sciences to renounce any possible access to objectivity. Dilthey's main effort including in the construction of the historical world in the human studies- (1911) - will be directed at avoiding replacing a naive realism for a perilous relativism. Starting from such a project, the position reached by Dilthey opens to the human sciences a way along which, if the deadlock of psychologism and historicism can be avoided, the deepenst antinomies could be reconciled.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1990 par Presses universitaires de France à Paris

Dilthey et la fondation des sciences historiques


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 492 f.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 1660
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 4214
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 14534

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.MF.PA4.LETT.1988
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1990 par Presses universitaires de France à Paris

Informations

  • Sous le titre : Dilthey et la fondation des sciences historiques
  • Dans la collection : Sociologies
  • Détails : 1 vol. (275 p.)
  • ISBN : 2-13-042624-7
  • Annexes : Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.