Recherches sur le langage populaire et argotique dans le roman francais de 1914 a 1939

par Catherine Rouayrenc

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Henri Mitterand.

Soutenue en 1988

à Paris 3 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans la premiere partie est analysee la difference entre argot et langage populaire, celui-ci recouvrant des faits de "registre", lies a la situation de communication et employes par n'importe quel locuteur et des faits de "niveau" exclus du parler d'un locuteur cultive. Le langage populaire, qui se definit dans le roman par rapport au langage litteraire dont il n'est qu'une variante rejetee par la norme prescriptive, constitue un code, decrit dans la deuxieme partie. On fait populaire au moyen de quelques faits de type morphosyntaxique et phonetique qui correspondent a des "denoteurs" oraux de niveau, mais aussi de registre, et qui constituent un systeme ou chaque denoteur doit sa valeur a sa "representativite" et a sa significativite". Leur emploi, limite en principe aux dialogues, est soumis a certaines habitudes, pour l'essentiel, d'ordre contextuel. Une troisieme partie montre comment les particularites d'ecriture, le style, peuvent tenir a la mise en oeuvre du code ou a son enrichissement, mais aussi au lexique qui echappe a toute codification, ce que prouvent trois etudes comparatives de vocabulaire. La quatrieme partie est consacree a celine dont l'originalite tient non tant au code populaire qu'a une recherche de l'oralite fondee sur la syntaxe et surtout a une recherche constante d'une ambiguite de tous ordres : lexicale, syntaxique, narrative, enonciative. Enfin, est etudiee la valeur pragmatique de ce langage populaire, qui n'est que rarement subversif.

  • Titre traduit

    Research on popular language and slang in the french novel, from 1914 to 1939


  • Résumé

    In the first part we have analysed the difference between slang and popular language, the latter including "register" events revealing communication situations and used by any speaker, and "level" events excluded from the language of an educated speaker. Popular language, which defines itself in the novel by reference to litterary language of which it is only a variant refused by norm, constitutes a code which is described in the second part. Language is made popular thanks to some devices of a morphosyntaxic and phonetic nature which denote not only "level" but also "register" and which constitute a system in which each "denoter" draws its value from its "representativity" and "significativity". These are generally to be found in dialogues in some contexts fashioned by habit. In the third part we have shown how writing characteristics, style, may come not only from how the writer uses the code or how he expands it but also from the lexicon that escapes all codification, which we have proved in three comparative word studies of several writers. The fourth part is devoted to celine whose originality comes not so much from the popular code as from a search for "orality" based on syntax and mainly a permanent search for ambiguity in all fields: lexical, syntaxic, narrative and enunciative. At last, we have studied the pragmatic value of this popular language.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1994 par Ed. du Lérot à Tusson

C'est mon secret : la technique de l'écriture populaire dans "Voyage au bout de la nuit" et "Mort à crédit"


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Accessible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 89-1546
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1994 par Ed. du Lérot à Tusson

Informations

  • Sous le titre : C'est mon secret : la technique de l'écriture populaire dans "Voyage au bout de la nuit" et "Mort à crédit"
  • Dans la collection : Céline-études
  • Détails : 1 vol. (203 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 191-200
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.