La societe martiniquaise aux 17eme et 18eme siecles (1664-1789)

par Léo Élisabeth

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Pierre Goubert.

Soutenue en 1988

à Paris 1 .


  • Résumé

    Dans un milieu restreint, un petit groupe d'expatries de races differentes, dont les rapports sont empreint d'inegalitarisme, et dont les cadres subissent eux-memes des contraintes provenant de l'europe, peutil se doter de structures marquees du sceau de l'ouverture, d'une demographie et d'une morale originales ? par le biais de l'ideal de noblesse lie a la milice, le groupe dominant a evolue vite vers des conceptions plus libres et egalitaires, encore d'avant-garde en 1789. Grace a la femme creole, la fin du 17eme siecle connait un bel essor demographique et, toujours a l'inverse de l'europe, le siecle suivant est moins prolifique. Parallelement, l'illegitimite, favorisee par l'avenement d'une nouvelle morale liee au celibat temporaire ou definitif des proprietaires, donc surtout des creoles, devient une reponse de l'individu face a l'administration et a l'eglise, mais, effet pervers des lumieres, sous la pression de forces importees et liees au rationalisme, ennemi de l'usage personnalise, les peres renient leur progeniture, au moins publiquement, et, en depit de la permanence des ideaux de liberte et d'egalite, le sang-mele cesse d'etre un element d'unification a cause de la macule de l'esclavage. Ce systeme qui sclerose la societe est a peine acheve que la revolution pretend en inverser le cours. Or, trahissant encore la modernite, les revolutionnaires limitent l'application de leurs ideaux.

  • Titre traduit

    Martinique's society during the 17th and 18th century (1664-1789)


  • Résumé

    In a small island, is a little group of different races, expatriated men, whose relations are printed by inequality, and whose ever the managers suffer the europe's constraints, able to give to itself structures marked by the seal of overture and original demography and ethics ? by reason of nobility's ideal linked to militia, the predominating group quickly evolved towards more free and egalitarian conceptions, still in the van in 1789. Thanks to the creole wife, the end of the 17th century knows a great stride in demography and always contrary to europe, the next century is less prolific. In the same way, illegitimacy, favoured by the advent of new ethics linked to temporary or definitive celibacy of the owners, consequently especially creoles men, begins to be an answer of the individual face to administration of chruch, but perverse effect of the enlighthment, under the pressure of imported forces connected with rationalism, ennemy of personalized habits, the fathers at least publicly renounce theirs offsprings and in spite of the permanence of ideals of liberty and equality, the persons of mixed blood cease to be an element of unification because of the macula of slavery. Betraying once more the modernity, the revolutionnaries limit the enforcement of their ideals.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2003 par Karthala à Paris et par SHM à Fort-de-France

La société martiniquaise aux XVII et XVIIIe siècles : 1664-1789


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut d'histoire économique et sociale. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : Th 554 I
  • Bibliothèque : Institut d'histoire économique et sociale. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : Th 554 II
  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 88 : 157
  • Bibliothèque : Bibliothèque Mazarine (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : ANT 4° 54-1
  • Bibliothèque : Bibliothèque Mazarine (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : ANT 4° 54-2
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 13949-<1,2>
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2003 par Karthala et par SHM à Paris

Informations

  • Sous le titre : La société martiniquaise aux XVII et XVIIIe siècles : 1664-1789
  • Dans la collection : Hommes et sociétés , 0993-4294
  • Détails : 1 vol. (526 p.)
  • ISBN : 2-84586-228-8
  • Annexes : Bibliogr. p. [475]-500. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.