Henri Hoppenot (25 octobre 1891-10 août 1977), son milieu, sa carrière

par Colette Barbier

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Maurice Vaïsse.

Soutenue en 1988

à Paris 1 .


  • Résumé

    La carrière diplomatique de Henri Hoppenot s'étend sur près d'un demi-siècle (7 aout 1914-12 novembre 1956). Ces années ont été les plus dramatiques pour la France pour l’Europe et pour le monde : deux guerres mondiales, l'avènement et l'établissement des régimes communistes et fascistes, la décolonisation, l'émergence du tiers monde, la guerre froide. Ces évènements et leurs conséquences ont conduit à une évolution et a une transformation dans les méthodes de la diplomatie et du rôle du diplomate. La césure est marquée par la deuxième guerre mondiale. Jusqu'en aout 1937, Henri Hoppenot parcourt le monde : Europe, Amérique latine, moyen et Extrême-Orient. De 1937 au 21 juin 1940, ministre plénipotentiaire, il occupe successivement les postes de sous-directeur d’Asie puis de sous-directeur d’Europe. Il accède aux postes ou s'élabore la politique extérieure de la France. Il appartient au "clan léger", survit à la disgrâce du secrétaire général, mais tombe en défaveur dès la formation du cabinet Pétain. Il rejoint son poste à Montevideo, en Uruguay. Il démissionne le 25 octobre 1942, mais ne se rallie pas au gaullisme. Appelé à Washington par Alexis Leger, il se rallie au général Giraud et devient, le 24 février 1943, chef des services civils de la mission militaire française aux Etats-Unis, conduite par le général Bethouart. Il réalise la fusion des missions françaises, rallie les Antilles à la France libre et est nommé délégué du GPRF aux Etats-Unis. Elevé à la dignité d'ambassadeur de France, en 1945, il est nommé à berne et y reste sept ans. En 1955, il devient le représentant permanent de la France à l’ONU. Il sera en 1956 le dernier haut-commissaire de France au Vietnam.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (902 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 88 ! 135
  • Bibliothèque : Bibliothèque de documentation internationale contemporaine (Nanterre).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : F 15205 (1)
  • Bibliothèque : Bibliothèque de documentation internationale contemporaine (Nanterre).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : F 15205 (2)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.