Le parti communiste francais a la liberation, strategie et implantation

par Philippe Buton

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Antoine Prost.

Soutenue en 1988

à Paris 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Sous l'occupation allemande, le pcf elabore une strategie politique offensive qui se deploie dans de multiples domaines et qui prend appui sur des organismes specifiques les comites de liberation, le cnr, les ffi et les milices patriotiques. Pendant l'ete 1944, le pcf impulse une "insurrection nationale" portee par des motivations militaires et patriotiques mais egalement politiques et strategiques. L'echec de cette insurrection, les limites organisationnelles du parti, l'absence de vide politique et la politique gaullienne amenent le pcf a ecarter l'hypothese d'une prise du pouvoir au nom de la resistance. L'automne 1944 enregistre non l'abandon mais l'adaptation de la strategie duale communiste. Le pcf participe au pouvoir gouvernemental tout en edifiant un second pouvoir concurrentiel. Apres avoir hesite pendant deux mois entre une ligne d'affrontement et une ligne de compromis, le mouvement communiste delaisse, en novembre 1944, son alternative strategique et prend - pendant le premier semestre 1945 - le contre-pied de ses positions politiques anterieures. Toutefois, une nouvelle strategie alternative se dessine progressivement, que ce soit dans la sphere militaire, dans le domaine constitutionnel ou dans la politique unitaire. Mais une des conditions d'une victoire strategique est l'edification meme du parti. Celui-ci enregistre pendant cette periode des succes notables dans son implantation mais egalement d'importantes lacunes, essentiellement dans la classe ouvriere, qui autorisent a parler d'une deproletarisation, non seulement relative mais absolue. 1947 sanctionne le rapport de forces existant et le pcf subit un revers strategique, cette fois-ci decisif.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (912 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 88 ! 54
  • Bibliothèque : Centre d'histoire sociale du 20e siècle. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : s-s
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.