La question nationale et coloniale : le nationalisme historique

par René Gallissot

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de René Girault.

Soutenue en 1988

à Paris 1 .


  • Résumé

    C'est la relation entre le maghreb colonise et la france imperiale qui sert de reference : l'exemple central est celui de la nationalite algerienne. La formation nationale est suivie de l'algerie precoloniale au developpement du mouvement national, a la guerre d'algerie. L'insistance est portee sur les differentes conceptions de la nation et sur les rapports avec le mouvement ouvrier. La problematique s'appuie sur l'etude des positions sur la nation, la colonisation et l'imperialisme dans l'histoire des marxismes, de l'oeuvre de marx aux debats des iie et iiie internationale. Au travers de la construction de l'histoire de la france au xixe siecle, sur le cas du nationalisme communiste (front-populisme) et a l'encontre des ouvrages de commemoration d'une nation preconcue, la synthese finale soumet a critique l'a priori inavoue de toute histoire nationale qui en appelle a un peuple comme sujet de l'histoire (nationalisme historique), et projette retrospectivement une identite collective a partir de l'etat national qui n'est qu'une realite contemporaine.

  • Titre traduit

    The rational and colonial question historical nationalism


  • Résumé

    It is the relationship between the colonised maghreb and imperial france which serves as reference: the central example is that of algerian nationality. National formation is studied from precolonial algeria to the development of the national movement, and the algrian war. The main emphasis is on the different conceptions of the nation and of the relationships with the labour movement. The problematic is supported by the study of the positions on the nation, colonization and imperialism in the history of marxisms, from the work of marx to the debates in the second and third internationals through the construction of the history of france in the 19th century, and the study of the case of communist nationalism (popular front-ism), and in opposition to the works commemorating a pre-conceived nation, the final synthesis criticises the unavowed a priori of all national history (historical nationalism) and projects collective identity retrospectively on the basis of the national state which is merely a contemporary rality.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 6 vol. [pagination multiple]
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 88 ! 74
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 13540-<1 À 6>
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.