La Photographie et ses rapports avec la publicité et le cinéma dans l'entre-deux-guerres : vers une définition de la modernité

par Thomas Michael Gunther

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Olivier Revault d'Allonnes.

Soutenue en 1988

à Paris 1 .


  • Résumé

    La photographie a résolument changé la façon de voir de l'homme du XXe siècle. L'interrogation sur les formes de représentation menée par les arts traditionnels dans les premières décennies du siècle a rencontré l'essor des nouveaux métiers, parmi lesquels la publicité occupe une place de prédilection, dans l'entre-deux-guerres, la photographie a fixé la nouvelle vision née de cette rencontre, s'appuyant sur des recherches parallèles dans le cinéma. Comme la photographie est devenue un art, son histoire devient objet d'analyse et de réflexion. Un nouvel objet se définit dans le champs épistémologique de l'histoire. La photographie de l'entre-deux-guerres a fait la synthèse des composants de la volonté de l'homme du XXe siècle d'exprimer sa relation à la tradition et a la contemporanéité. L'héritage d'un siècle mouvementé lui avait confirmé le phénomène de l'évolution de l'histoire, de la science et de sa propre espèce, l'obligeant à repenser les représentations traditionnelles. Il s'appliquait à réexaminer les données optiques du monde extérieur à la lumière des recherches scientifiques récentes. Il tentait d'arbitrer entre l'attitude et le geste, entre la réflexion et l'action. La photographie a traduit, avec une force inégalée et insoupçonnée, cette nouvelle vision des choses et des êtres. Sa réussite est due, en grande partie, à l'intelligence et a la sensibilité des créateurs dans les domaines de la photographie, de la publicité et du cinéma en France, présentes dans cette étude.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (541 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 503-541. Bibliogr. en fin de chapitres.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 88 : 84

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 89-258
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/122
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 13546-<1,2>
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.