Le controle de gestion dans les societes cooperatives ouvrieres de production

par Pierre Célier

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Marcel Capet.

Soutenue en 1988

à Paris 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Grace a l'analyse systemique, il est possible de caracteriser les societes cooperatives ouvrieres de production (s. C. O. P), par rapport aux entreprises "conventionnelles", a partir de leur systeme d'objectifs et de leur systeme de regulation. Ces elements tracent un cadre de contraintes, auquel il convient d'adapter les outils traditionnels du controle de gestion. Dans cette perspective, l'elaboration d'un "bilan cooperatif, social et societal" (b. C. S. S. ) est de nature a permettre une meilleure approche de la production "totale" de ce type d'organisation, en completant l'approche economique du bilan traditionnel par une evaluation de ses resultats "sociaux" (au sens large). Par ailleurs, dans une optique plus dynamique, l'utilisation de "comptes de surplus prospectifs", comme instrument de prevision et de diagnostic permanent, est succeptible de fournir les elements necessaires a la regulation de leur activite, tant sur le plan economique que social.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 528 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : E 88 ! 10
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.