Etude par le modèle mathématique de la structure et du fonctionnement d'un aquifère de socle exploité, en région tropicale : alimentation en eau potable de la ville de Dapaong-Togo

par Derman Assouma

Thèse de doctorat en Géologie appliquée. Hydrologie

Sous la direction de François Lelong.

Soutenue en 1988

à Orléans , en partenariat avec Bureau de recherches géologiques et minières (France) (autre partenaire) .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    On sait que les nappes de socle fissure presentent des ressources en eaux souterraines relativement faciles a exploiter avec les techniques modernes, mais on connait mal l'importance des ressources exploitables et les conditions exactes de leur renouvellement. Le probleme pose a dapaong est de savoir si le rabattement graduel du niveau piezometrique observe au cours de l'exploitation de l'aquifere depuis dix ans resulte du deficit de la recharge par les pluies pendant cette periode et/ou de la faible capacite de stockage de l'aquifere. La zone d'etude est situee au nord togo sur un substrat granito-gneissique fracture et altere, soumis a un climat tropical de type soudanien. La structure de l'aquifere a ete definie a partir des donnees de forages (logs geologiques et hydrogeologiques) et des parametres hydrauliques t et s deduits des pompages d'essai (methodes de theis et de gringarten). On a ensuite tente de comprendre le fonctionnement de l'aquifere en couplant deux modelisations mathematiques : (1) modele hydrologique "gardenta", permettant de reconstituer des fluctuations piezometriques a partir des hauteurs de pluie, de l'etp et de valeurs de coefficient d'emmagasinement, et d'en tirer une estimation de la valeur de la recharge par les pluies. (2) modele hydrodynamique maille "marthe", simulant les ecoulements souterrains en regime transitoire. L'aquifere est constitue d'un reservoir comportant une zone superieure d'alterations argilo-sableuses, une zone intermediaire de roche fissuree-alteree et une zone de roche saine fracturee. La recharge moyenne pluriannuelle varie entre 30 et 60 mm selon la valeur du coefficient d'emmagasinement supposee comprise entre 0,5 et 1% et pour une pluviosite interannuelle moyenne de 900 mm. Le rabattement pluriannuel graduel que l'on a pu calculer dans un forage temoin correspond sensiblement au rabattement mesure et montre le denoyage progressif de l'aquifere dans les conditions actuelles d'exploitation.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (181 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 168-183

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation.Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T ORLE 1988 ASS
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.