Contribution à l'accroissement de la transportabilité du logiciel : les langages intermédiaires semi-universels

par Vincent Granet

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Olivier Lecarme.

Soutenue en 1988

à Nice .


  • Résumé

    L'intérêt est porté tout particulièrement aux méthodes de production des compilateurs. Dans le but de simplifier l'implémentation de langages de programmation variés sur des machines variées, la définition d'une famille de langages intermédiaires est proposée. Cette famille est formée de noyaux de base communs et d'extensions spécialisées. Deux points nécessitent une attention plus particulière : le premier concerne la nature de langage de programmation, polymorphique ou monomorphique ; le second concerne l'utilisation du langage intermédiaire : interprétation ou traduction en langage machine

  • Titre traduit

    Software portability: the semi universal programming languages


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (238 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 215-222. Résumé en français

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 88NICE4216
  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 88NICE4216BIS
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.