La creation litteraire dans l'oeuvre romanesque d'albert camus

par Roger Cravero

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de André Daspre.

Soutenue en 1988

à Nice .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Albert camus n'a cesse de mediter sur la signification de l'art et sur le role de l'ecrivain. Depuis les oeuvres de jeunesse jusqu'au "discours de suede", se retrouve cette reflexion sur la place et la fonction de l'art, sur les incertitudes de l'ecrivain. Ou situer l'art par rapport a l'experience et a la creation? l'auteur s'efforce de suivre la genese de la creation depuis l'experience de l'ecrivain jusqu'a l'oeuvre aboutie, en se fondant sur l'oeuvre romanesque. Analysant la part du reel et de l'imaginaire, la transformation et la stylisation du vecu, il essaie d'expliquer pourquoi camus ecrit. "la mort heureuse", "l'etranger", "la peste", "la chute" sont etudies isolement puis les themes fondamentaux et communs a ces romans sont regroupes. L'analyse de l'esthetique de camus tend a prouver que l'auteur ne peut vivre sans son art. Par la representation du reel, par un constant aller-retour de l'homme a l'oeuvre, il lie l'art a la vie, leur apporte une unite et, par l'image, la metaphore ou le mythe donne forme a l'informe.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Lettres, arts et sciences humaines.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.