La contribution de l'Algérie au dialogue Sud-Sud

par Ahmed Rahal

Thèse de doctorat en Droit public

Sous la direction de Jean-Marie Rainaud.

Soutenue en 1988

à Nice .


  • Résumé

    La contribution de l'Algérie au dialogue sud-sud sur le plan multilatéral est importante. Sur le plan bilatéral, les rapports entre l'Algérie et les pays en développement se reflètent par l'importance qui leur est consacrée dans les textes idéologiques. Cette distorsion tient essentiellement au modèle de développement qui, à l'exportation, n'a pas permis à l'Algérie de dégager des produits en quantité à placer auprès des pays en développement. À l'importation, ce même modèle axé sur la mise en place de techniques de pointe, n'a pas pu pour cette raison s'approvisionner auprès des pays en développement. La réorganisation en cours de l'économie qui accorde la priorité à l'exportation sur la satisfaction des besoins internes ajoutée à la mise en place d'une règlementation favorable aux exportations va permettre à l'Algérie d'être présente effectivement au plan économique auprès des pays en développement.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (621 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie f.573-600. Notes bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque Droit et Science politique.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 88NICE0011bis

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.MF.NICE.DR.1988
  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : GM1161-1988-9433-1987-44
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.