Une seigneurie ecclésiastique au XVIeme siècle : le chapitre de Saint-Dié

par Marie-Hélène Renaut

Thèse de doctorat en Droit

Sous la direction de Jean Coudert.

Soutenue en 1988

à Nancy 2 .


  • Résumé

    Forte de son temporal, la communaute canoniale de saint-die dans les vosges jouit des son origine d une certaine fortune, beneficie de l exemption episcopale et exerce certains droits de la puissance publique, droits d ordre economique, fiscal, judiciaire, sur ses terres et ses sujets quasi independants de l autorite du prince. Tous ces elements font de cette seigneurie ecclesiastique un monde a part. Mais sa liberte d action et son autonomie vont se reduire des le debut du xvieme siecle au profit du souverain, le duc de lorraine, qui poursuit sans relache la construction d un etat centralise par l elimination des enclaves seigneuriales, comme le chapitre de saint-die. Le pouvoir ducal ramene ainsi a des limites plus etroites la juridiction du chapitre en s appuyant sur des officiers competents et devoues, en faisant appel a des juristes qui opposent le droit de la coutume a l usage immemorial que revendiquent les chanoines. Cette confrontation, entre une seigneurie ecclesiastique et le pouvoir ducal, devient vite une lutte acharnee qui aboutit evidemment au triomphe du duc de lorraine.

  • Titre traduit

    An ecclesistical seignory in the 16th century : the chapter of saint-die


  • Résumé

    Since its very beginning the wealthuy community of the canons of saint-die in the vosges was profitingof a large fortune, of the episcopal immunity and exercicing some rights of the public power : economic, taxation and judicial rights on its land and subjects almost independant of the prince's authority. So this ecclesiastical seignory night be considered as a world apart. But its freedom and selfgovernment have been reduced since the 16 th century on behalf of the sovereign, the duke of lorraine, who was building without respite a centralised state, eliminating the seignorial gores, at tje chapter of saint-die. The duke's power was reducing the chapter's jurisdiction thanls to skilled and devoted officiers and jurists who were setting the common law over against the custom ofr time out of mind asserted by the canons. This opposition becomed quickly a desperate contest wlich of course ended by the duke's triumph.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (452 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 18-26. Notes bibliogr. en fins de chapitres

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation et de l'Edition. Bibliothèque universitaire Droit et sciences économiques.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : DN 1988/10

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 621
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun des bibliothèques. Bibliothèque de recherche juridique.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MICROF/REN
  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : GM1141-1988-9133-1987-44
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.